Nouvelle Aquitaine

Nouvelle Aquitaine

Mesures

La Région a mis en place un plan d’urgence exceptionnel de 90 millions € dès 2020 :

  • 38 millions € au Fonds national de solidarité,
  • Fonds de 20 millions € en faveur des TPE et PME intitulé prêt résistance,
  • Fonds de prêts régional d’1 million € (+ 1 million de la Banque des territoires) aux structures de l’économie sociale et solidaire,
  • Fonds de prêts régional de 12 millions (+ 12 millions de la Banque des territoires) pour les TPE et association de proximité,
  • Fonds de soutien aux associations (5 millions €).
  • Accompagnement individuel et/ou collectif aux entreprises. Dispositif disponible jusqu’au 31 décembre 2021 pour des TPE, PME, ETI évoluant dans le secteur industriel. Un second dispositif comparable est ouvert aux PME néo-aquitaine de 50 à 249 salariés dans le secteur industriel et agroalimentaire jusqu’en septembre 2021.
  • Mise en place d’une cellule de veille
  • Mobilisation du barreau de Bordeaux : propose des consultations gratuites aux entreprises en difficulté2
  • Prolongation du fonds d’urgence mis en place pour le 2ème confinement du mois de novembre 2020 : pour les entreprises et les associations employant de 3 à 49 salariés, dont le siège ou l’établissement principal se trouve sur le territoire de la Région Nouvelle-Aquitaine et qui font l’objet
  • D’une fermeture administrative pendant toute la période de confinement en vigueur à compter du 3 avril 2021.
  • Prêts Résistance aux TPE-PME : de 10 000 à 300 000 €, s’adresse à des secteurs ciblés Durée de 6 ans dont 2 ans de différé d’amortissement en capital. S’adresse aux entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle.
  • Aide au primo-développement des TPE : Sont éligibles les TPE de production ou de services, sous statut de société, immatriculées en Nouvelle-Aquitaine et créées ou reprises depuis moins de 2 ans.
  • Subvention à hauteur maximum de 25%, avec un plafond d’aide de 100 000 €, plafond limité au montant des apports en fonds propres (capital et comptes-courants bloqués, prêts d’honneur perçus) + avance remboursable (prêt public) : aide de 200 000 € maximum en prêt à taux zéro, en 5 annuités avec différé d’au plus de 3 ans, soutien financier limité aux fonds propres.
  • Aide au développement des TPE : Peuvent prétendre à l’aide au développement les TPE de plus de 1 an, de tous secteurs d’activité et n’ayant pas licencié au cours des 12 derniers mois. Aide au conseil stratégique, à l’investissement et au recrutement.   
  • Dispositif chèque E-commerce : pour les entreprises de moins de 10 salariés afin d’améliorer le développement commercial. Il permet de couvrir toute ou partie des frais relatif au développement numérique. Il est soumis à un diagnostic e-commerce au préalable.
      • Un taux d’intervention de 50% maximum d’investissement,
      • Une subvention plafonnée à 5 000 €,
      • Un plancher d’investissement de 2 000 € H.T,

Afin d’obtenir cette aide, il est nécessaire de remplir préalablement une fiche de contact en ligne

CONTACTS

Services de la région

Numéro et mail spécifiques

Cellule d’écoute et de soutien pour les professionnels touché

Référent unique de la DIRECCTE

Contacts BPI

Direction régionale Bordeaux / Directeur régional : Laurent de Calbiac

Direction régionale Poitiers / Directeur régional : Mame Dieye

Délégation Limoges / Délégué territorial : Sébastien Chillou

Délégation Pau / Délégué territorial : Nicolas Roche

Délégation La Rochelle / Délégué territorial : Alexandre Colin

Contacts CRP

Pour les départements 33 (Gironde), 40 (Landes), 47 (Lot-et-Garonne) et 64 (Pyrénées-Atlantiques) : Nicolas MORNET

Pour les départements 19 (Corrèze), 23 (Creuse), 87 (Haute-Vienne) et 24 (Dordogne) : Valérie BEILLOT

Pour les départements 17 (Charente-Maritime), 79 (Deux-Sèvres), 86 (Vienne) et 16 (Charente) : Mathias MONDAMERT

Autres contacts

Barreau de Bordeaux

Un conseiller départemental de sortie de crise dont les coordonnées seront communiquées ultérieurement sera en charge des entreprises de moins de 50 salariés (sauf celles ayant une activité industrielle qui dépendront du CRP) 

DANS LA MÊME RUBRIQUE